Se connecter
Le Tumbling

Le Tumbling


Toute l'association

LE TUMBLING
 

Le Tumbling a été intégré à la Fédération Française de Gymnastique le 1er janvier 1999. Son apparition en France date du début des années 80. Pourtant, sa naissance est bien antérieure à cela. Il avait déjà une longue histoire derrière lui, partagée sur ses deux fronts d’origine, les Etats-Unis et la Russie.

Les débuts

Selon certains dires, le Tumbling serait apparu pour la première fois en compétition en 1886, lors des Championnats des Etats-Unis. Il était alors très lié avec la Gymnastique. Sur un deuxième front, en Russie, il se développe au début du 20e siècle, aux côtés de l’Acrosport (devenue aujourd’hui Gymnastique Acrobatique) par le biais des écoles de cirque.

En 1932, le Tumbling est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Los Angeles. La compétition est remportée par l’Américain Roland Wolfe, premier et seul champion olympique de l’histoire du Tumbling. En effet, la compétition n’est pas reconduite en 1936 à Berlin. En 1938, le Tumbling devient l’une des nombreuses épreuves du concours de Gymnastique. Il remplaçait l’épreuve actuelle du sol jusqu’à ce que celle-ci soit intégrée en 1965 telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Une dicipline partagée

Le Tumbling va ensuite subir les conséquences de la Guerre Froide. Il se développe alors selon deux tendances et via deux Fédérations :

- La FIT (Fédération Internationale de Trampoline) naît en 1965 sous l’influence américaine. Elle intègre le Tumbling pour les Championnats du Monde 1965 et 1966. A cette époque, le Tumbling s’exécute sur une bande de tapis au sol. Le règlement est très différent de celui que nous connaissons actuellement et privilégie l’enchaînement. Les athlètes ont deux minutes pour réaliser le maximum de passages. Le Tumbling disparaît ensuite de cette Fédération jusqu’en 1976 où, cette fois, il y est définitivement intégré. Il va alors se structurer. La longueur de la piste est définie à 30 mètres et le nombre de touches à réaliser à 10. Plus tard, la piste sera réduite à 25 mètres par souci de développement, afin de permettre l’accueil du Tumbling dans un maximum de gymnases. Les 8 touches actuelles apparaissent lors des Championnats du Monde 1994. Les nations affiliées à la FIT étaient principalement les Etats-Unis et celles d’Europe de l’Ouest.

- L’IFSA (Fédération Internationale des Sports Acrobatiques) est, quant à elle, créée en 1973 sous l’influence soviétique. Elle regroupe le Tumbling et l’Acrosport. Le premier Championnat du Monde est organisé en 1974. Le règlement technique est différent de celui proposé par la FIT et orienté sur la recherche de la difficulté maximale. Il n’impose pas le nombre de touches.

Les nations affiliées à l’IFSA étaient l’URSS, le bloc de l’Est, les pays asiatiques et quelques nations européennes à l’image de la France. La France était donc affiliée aux deux fédérations et participait aux deux types de Championnats du Monde.

Ce clivage Est-Ouest n’a cessé que récemment. Les deux fédérations ne se sont en effet regroupées qu’en 1998, à l’occasion de la fusion avec la Fédération Internationale de Gymnastique. Au niveau français, la fusion entre la FFTSA (Fédération Française de Trampoline et Sports Acrobatiques) et la FFGym a été effective au 1er janvier 1999. L’uniformisation du règlement technique sur le plan international a donc pu avoir lieu et c’est le règlement FIT qui a eu gain de cause.

Auparavant, les seules compétitions qui regroupaient les athlètes des deux Fédérations étaient les Jeux Mondiaux. Le Tumbling y est présent pour la première fois, sous cette forme unifiée, en 1993, à La Haye.

 
L’évolution du Tumbling en France

Le Tumbling apparaît en France au début des années 1980, lors d’une démonstration de l’Américain Steve Elliott à l’Acrotramp de Dinard. Sous l’impulsion de Pierre Blois, alors directeur technique de la FFST (Fédération Française de Sports au Trampoline), il intègre rapidement la FFST qui devient alors FFTSA (Fédération Française de Trampoline et Sports Acrobatiques). Maurice Mallet, alors entraîneur de Gymnastique Artistique à Evian-les-Bains, monte la première section de Tumbling dans son club avec d’anciens gymnastes. Parmi les premiers Tumbleurs français, on retrouve, entre autres, Didier Semmola, aujourd’hui entraîneur national de l’équipe de France masculine de Tumbling, et Christophe Lambert, actuel Responsable du secteur TSA (Trampoline et Sports Acrobatiques) à la Fédération Française de Gymnastique. La première participation française sur un Championnat International remonte à 1981 avec Didier Semmola et Magalie Lakierre. La première équipe de France complète sera formée pour le Championnat d’Europe de Groningen (Pays Bas) en 1985.

Matériaux, dimensions,… la conception de la piste de Tumbling, seul matériel nécessaire à la pratique du Tumbling, a varié selon les époques jusqu’à arriver aux normes d’aujourd’hui.

La piste de Tumbling mesurait 30 mètres de long à ses débuts. Elle mesure aujourd’hui 25 mètres de long pour 1m70 à 2m de large. Sa conception a varié selon les périodes. Tout a été essayé : de la piste en bois à celle en skis, en passant par les ressorts, jusqu’à entrer aujourd’hui dans une nouvelle ère, celle des matériaux composites. Actuellement, la piste est en effet constituée de barres en fibre de verre sur lesquelles sont placés 10 cm de mousse à forte densité et une moquette.
Une prise d'élan de 10 à 11 mètres précède la piste. Elle est généralement en bois, mais peut parfois rebondir tel un prolongement de la piste.

L'aire de réception est de 6m x 3m pour une épaisseur de mousse de 30 cm. Toutefois, la zone de réception des athlètes n’est que de 4m x 2m.

D’autres types de matériel permettent une pratique de la discipline pour les plus jeunes et facilitent l’accès à l’acrobatie. Dans cette gamme, on retrouve le fast-track (piste en toile de trampoline) et la piste gonflable.

 


 

Qu'est-ce que je dois faire ou non en Tumbling? Quelles sont les possibilités que m'offre cette discipline? Vous trouverez toute l'information sur la règlementation dans cette rubrique.

1) En international, une compétition de Tumbling comporte deux séries de qualifications (une série « salto » et une série « vrille ») et deux séries finales (en cas de qualification pour la finale). Les totaux sont remis à zéro pour les finales. Pour les plus jeunes, il existe des aménagements.

2) Une série comporte 8 touches qui doivent être orientées dans la même direction. Seule la 8e touche peut être réalisée dans le sens opposé.

3) Une série salto doit comporter au moins trois saltos (un tempo étant considéré comme un salto). Une série « vrille » doit comporter au moins une vrille dans le corps de la série, une vrille en 8e touche et un salto.

4) Le gymnaste peut répéter les flips et les tempos autant qu’il le souhaite, mais ne peut répéter les autres acrobaties que si elles sont précédées d’un élément différent. Exemple : rondade salto tendu, flip salto tendu, tempo salto tendu…)

5) Une série doit obligatoirement se terminer par un salto (ou une vrille dans le cas de la série « vrille »).

6) Il ne peut y avoir d’interruption ou de sauts sans salto dans une série.

7) Seul les pieds et les mains peuvent être en contact avec la piste.

8) En cas de chute sur la 8e touche, l’élément ne compte pas si le gymnaste arrive directement sur la tête, les fesses ou les genoux… Il doit faire au moins un pas avant de chuter pour que l’élément soit validé. Dans ce cas, la chute vaut 0,4 points et la pose de mains 0,2 points.

9) En cas de chute ou d’arrêt à l’intérieur de la série, le gymnaste perd un point sur sa note de départ pour chaque élément manquant. Si le gymnaste a fait moins de trois éléments, il obtient zéro.

10) Il y a 8 juges : 5 à l’exécution, 2 à la difficulté et un juge arbitre.

L’outil de promotion numéro 1 du Tumbling est la démonstration car elle parle beaucoup plus au spectateur que les mots.

Que ce soit dans un gala spécialisé en Gymnastique ou dans le cadre d’animations pour diverses manifestations, la démonstration reste le meilleur ambassadeur du Tumbling. La non-médiatisation de cette discipline fait que le mot « Tumbling » parle peu au public. L’acrobatie en dit beaucoup plus long.

Accompagné d’une musique dynamique et entraînante, les Tumbleurs réalisent des cascades d’acrobaties qui montent « crescendo vers la difficulté ». L’ambiance des démonstrations met en valeur le dynamisme, la vitesse et la virtuosité de la discipline. Le public est ainsi vite emballé par la dimension spectaculaire de la discipline.

Séance Fitness

Nous allons reprendre les séances Fitness, si cela vous interésse, prenez contact avec nous 

esperance.chalons@free.fr

Calendrier

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

02
févr.
2019-02-02T00:00:00+0100
2019-02-03T00:00:00+0100

Sélective Régionale Trampoline

16
mars
2019-03-16T00:00:00+0100
2019-03-17T00:00:00+0100

Championnat Régional Tumbling

17
mai
2019-05-17T00:00:00+0200
2019-05-19T00:00:00+0200

Trophée Fédéral Trampoline...

31
mai
2019-05-31T00:00:00+0200
2019-06-01T00:00:00+0200

Championnat de France Trampoline...

L'Espérance de Chalons en Champagne, Complexe du Mont Bernard, Route de Suippes, 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE

23
juin
2019-06-23T00:00:00+0200
2019-06-23T00:00:00+0200

Challenge Interdépartemental...

L'Espérance de Chalons en Champagne, Complexe du Mont Bernard, Route de Suippes, 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE

Informations diverses